Dr André Tia (ex maire Rdr/Man) vire au Pdci et assène: «Au Rdr, ce n’est pas de la démocratie mais une dictature organisée» (interview)

Interview – Dr André Tia (ex-maire Rdr de Man) vire au Pdci et assène :
‘’Au Rdr, ce n’est pas de la démocratie mais une dictature organisée »

L’ex-maire Rdr de Man et actuel député de la commune milite désormais au Pdci, le parti de Konan Bédié. Il a été présenté lors de la conférence de presse de Guikahué à la Maison du parti vendredi, sous des ovations nourries des militants. Approché par la presse en marge de l’événement du jour, il a donné les raisons de son revirement

Vous étiez député et maire Rdr de Man. Est-ce parce que vous avez perdu les élections municipales que vous quittez le Rdr pour le Pdci ?

Je voudrais simplement vous dire que l’adhésion à un parti politique est libre et personne ne peut pousser son ami à adhérer à un parti. Je suis donc allé au Rdr de façon libre et démocratique. Et c’est de façon libre et démocratique que j’ai quitté le Rdr. J’ai mes raisons mais que personne ne dise que c’est parce que nous avons perdu les élections que nous sommes venu au Pdci. Je voudrais dire pour l’histoire que l’élection que j’ai gagnée à Man en 2013, je l’ai gagnée en indépendant. Je n’étais pas obligé d’aller au Rdr mais j’ai pensé que j’allais y avoir une certaine satisfaction surtout démocratique et du respect mutuel. C’est ce qui m’importait, moi, et c’est ce que je n’ai pas trouvé. Le Rdr, c’est une petite dictature qui est organisée autour de notre président. Je ne me sentais plus bien au Rdr, j’ai décidé de venir au Pdci. Je pense qu’ici, on va se comprendre.

Habituellement les gens quittent les partis d’opposition pour adhérer au parti au pouvoir. On constate que vous faites plutôt le mouvement contraire. Comment expliquez-vous cela ?

C’est la question que tout le monde me pose. Mais je ne suis pas venu au Pdci pour du matériel. Il faut que ce soit vraiment clair. C’est d’abord parce qu’on a envie d’être militant, on a envie d’apporter quelque chose à la ligne démocratique, on a envie d’apporter quelque chose à son pays. Si tout ce monde que je vois pense venir ici pour être demain, ministre ou Dg, quelque part ils seront déçus. Il faut venir parce que tu es d’accord avec l’idéologie du parti, parce que tu es d’accord avec les principes de base. Le secrétaire exécutif disait à sa conférence que nous sommes dans un schéma de paix et de réconciliation. On va dire un schéma d’union dans la plateforme non idéologique dont le président Bédié parle.

C’est ce qui a manqué au Rdr ?

Le Rdr est aujourd’hui dans une logique de dictature

Pouvez-vous préciser le fond de votre pensée quand dénoncez la dictature au Rdr ?

Voyez-vous bien ce qui se passe dans le pays ? Lorsque quelqu’un tente de dire le contraire de ce que le Rdr pense, celui-là, il est livré à la vindicte populaire. Et vous n’imaginez pas combien de menaces moi-même qui vous parle, je reçois par jour. Ça ce n’est pas de la démocratie. Le jeu démocratique doit rester le jeu démocratique et non la répression à n’en point finir. Il faut que nous soyons libres ! Libre de dire ce qu’on a envie de dire, libre de penser. C’est cela et non des menaces à tout vent du genre si tu n’es pas avec nous, tu es mort. Non ! Ce n’est pas cela !

Read Also  Côte-d’Ivoire: Soro gets his MBA in Finance

Tia André c’est d’abord ses relations avec les jeunes. Est-ce qu’il se sent vraiment bien dans un parti politique. Est-ce que la politique est vraiment sa chose ?

Oui je suis l’homme des jeunes. A Man, j’ai gagné avec les jeunes et les femmes. Et lors d’une dernière interview, j’ai averti que je venais au Pdci mais je ne suis pas seul. Je viens avec tous ceux qui m’ont suivi à Man et qui continuent de me suivre. Je viens avec la jeunesse manoise parce que je suis maire sortant, je suis député de Man commune. Je viens avec tous ceux qui pensent qu’il faut un changement à Man et c’est ceux-là qui sont les plus nombreux. Le Rdr n’existe plus à Man en dehors de quelques personnes que vous pouvez deviner aisément.

Vous êtes député à l’Assemblée nationale. Que pensez-vous de la dernière sortie du PAN Guillaume Soro à Ferké ?

Guillaume (Soro) a tout à fait raison ! Il a raison sur beaucoup de choses et il est à peu près dans le même schéma que moi. A savoir que ce ne sont pas les menaces qui vont nous faire avancer. On lui dit tu es président de l’Assemblée nationale donc si tu ne veux pas être Rhdp, il faut démissionner. Ou bien si tu ne veux pas démissionner alors nous allons te chasser. Quand je disais aux responsables du Rdr que je partais, c’était la même chose. Tu es du groupe parlementaire Rdr si tu t’en vas on t’enlève tout. J’ai dit d’accord mais avant de venir ici on mangeait ! Le Rhdp pense que je dois être renvoyé de l’assemblée ce qui est infaisable parce que mon mandat est un mandat du peuple ce n’est pas un mandat des dirigeants du Rdr, j’en suis désolé. Si cela devait arriver tenez-vous bien, nous mènerons le combat ici ensemble, nous ferons campagne ensemble. Et rassurez-vous, en 2020 nous allons gagner les élections ensemble.

Propos recueilli par SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Via:: CONNECTIONIVOIRIENNE.NET:

avatar
  Subscribe  
Notify of